Que sommes-nous, en effet, qu'est ce que notre caractère, sinon la condensation de l'histoire que nous avons vécue depuis notre naissance.
Henri Bergson

Le but du Régime Ecossais Rectifié

Le Régime Ecossais Rectifié a pour but le perfectionnement individuel, moral et spirituel, par le travail que tout homme doit faire sur lui-même. Il préconise une bienfaisance active et éclairée envers tous les hommes, quelles que soient leur origine, leurs opinions et leur situation sociale.

La substance de sa pensée, de ses réflexions et des symboles qui peuvent être interprétés de façon maçonnique sont illustrés dans les rituels. Nos rituels proposent des itinéraires à notre voyage intérieur, qui nous poussent vers nous même en nous rappelant de façon impressionnante le «Deviens qui tu es».

A l’image des Chevaliers du Temple qui voulaient protéger les pèlerins en route vers Jérusalem, notre Régime est une invitation constante à défendre la tradition humanitaire contre le pur matérialisme, le vil utilitarisme, l’égoïsme froid et l’arbitraire.


L'origine du Régime Ecossais Rectifié

La dissolution de l'ordre du temple lors du concile de Vienne et la fin tragique sur le bûcher de son Grand-Maître, Jacques de Molay et du Précepteur de Normandie Geoffroy de Charnay en 1314, marquèrent la fin officielle des Templiers.

Pour autant, tous les chevaliers, frères et servants templiers n'ont pas été exécutés, bon nombre d'entre eux sont retournés à la vie civile ou ont été accueillis par d’autres ordres religieux en Angleterre, en Espagne, au Portugal et en Ecosse. Ainsi naquit la légende de la subsistance secrète de l'ordre.

En 1738, le célèbre discours du Chevalier Ramsay (1686-1743) soutint que la franc-maçonnerie puise ses racines au sein de l'Ordre du Temple et que ses principes ont été conservés en Ecosse. L’idéal templier, bien qu’historiquement peu fondé, trouva un terrain fertile dans plusieurs pays, débouchant sur la création de loges organisées selon ce modèle. Le système le plus significatif fut créé en 1751 à l’initiative du Baron von Hund (1722-1776) qui fonda en Allemagne une maçonnerie chevaleresque la Stricte Observance Templière ayant pour finalité la restauration de l’Ordre du Temple.

En moins de 30 ans, la presque totalité des loges allemandes et beaucoup d’ateliers européens rejoignirent ce nouveau système. Dès 1780, le système comptait en Allemagne environ 10.000 membres, dont environ 1.500 dans l'Ordre Intérieur. Il était le plus puissant des systèmes maçonniques d'Europe continentale.


La fin de la Stricte Observance Templière

En 1760, Jean-Baptiste Willermoz fonde à Lyon la Grande Loge des Maîtres Réguliers de Lyon, regroupant trois loges de Saint-Jean. Ces dernières, dans ce système, étaient organisées en trois grades de Saint-Jean et quatre hauts grades. L’attractivité fut grande et rapidement le nombre de membres augmenta.

Lors du Convent National des Gaules tenu à Lyon en novembre et décembre 1778, les Délégués ramenèrent le nombre de grades à six, à savoir les trois grades de Saint-Jean, le 4ème grade de Saint-André et les 2 degrés de l’Ordre Intérieur, soit l’Ecuyer-Novice et le Chevalier Bienfaisant de la Cité Sainte. Le Régime Rectifié était né. Les rituels furent réformés et deux nouveaux Codes furent adoptés, tous deux œuvres majeures de Jean-Baptiste Willermoz.


La naissance du Rite Ecossais Rectifié

En 1782, au Congrès de Wilhelmsbad, les représentants des Provinces de la Stricte Observance décidèrent de reconnaître, pour l'ensemble de leur système, les réformes de Lyon. Bien plus, la filiation templière, jugée historiquement non établie, est expressément abandonnée, seule la référence spirituelle à l’Ordre du Temple étant conservée. Le duc Ferdinand de Brunswick devint le Grand-maître général de l'Ordre.

Désormais « rectifié », le système prend le nom de « Régime Ecossais Rectifié » (RER). Il est divisé en 12 Provinces. La Suisse, intégrée dans la Vème Province, est dotée d’un « Grand Prieuré Indépendant d’Helvétie » (GPIH) le 17 août 1779.

Le Rite Ecossais Rectifié, se caractérise par une exceptionnelle cohérence due l'idée extrêmement précise du résultat final recherché par ses créateurs au dix-huitième siècle et qui ont su manier avec une très grande habileté des matériaux symboliques et rituels d’origines différentes pour en faire naître une œuvre homogène pédagogique et initiatique.

D'obédience Chrétienne ce Rite tient à ses références doctrinales et aux valeurs qu’il met en exergue. La perspective ésotérique qui l'accompagne transcende toutes les concrétisations particulières du fait religieux en dehors de tout dogme, dont la finalité est de rassembler ce qui est épars et vise à conduire l’homme vers l’unité du Principe.

Le Régime Ecossais Rectifié

Pratique une maçonnerie vivante, une maçonnerie active en phase avec la réalité de la société dans laquelle nous vivons.

Notre objectif principal est de construire notre liberté intérieure afin de pouvoir nous améliorer.

En conséquence de quoi, le Rite Ecossais Rectifié à créé un système de valeurs auxquelles nous adhérons.

Ceci nous permet de nous élever vers un plan spirituel tout en reconnaissant une Puissance Supérieure.
logo black